All slots casino blog

Seriez-vous le prochain gros gagnant

Le premier stade eSports du Canada

The InternationalSource: Wikimedia

La scène du sport électronique au Canada semble être à la croisée des chemins. L’accueil de l’International à Vancouver l’an dernier a été un signe important pour l’industrie naissante du sport électronique au pays. Cette année, le développement devrait se poursuivre avec de plus en plus de joueurs et d’équipes professionnelles sur la scène. Une étape importante sera l’ouverture du premier « stade » eSports du Canada. L’ouverture du stade temporaire de Vancouver est prévue pour la fin avril, et la construction des locaux permanents débutera plus tard dans l’année. Avec 250 places et 40 installations de jeux, le « stade » ne sera pas l’un des plus grands du monde, mais il marque néanmoins une étape importante dans la croissance de la scène. Si les eSports ne font partie de vos centres d’intérêt, vous pouvez trouver d’autres divertissements sur le meilleur casino en ligne au Canada.

Le Canada secoue l’industrie du esport

Le Canada souhaite suivre la dynamique d’autres pays comme les États-Unis ou encore la Corée en ce qui concerne le développement du esport. Pour cela, de nouvelles infrastructures sont créées régulièrement. À l’heure actuelle, les meilleurs joueurs du pays peuvent se retrouver dans des établissements postsecondaires comme c’est le cas de l’Université de Toronto, du Collège St. Clair ou encore du Collège Humber.

Le Collège Humber a d’ailleurs lancé une nouvelle formation spécialisée dans l’esport afin de proposer un cadre passionnant et des infrastructures dans le but de faire évoluer les joueurs. L’établissement est ainsi équipé de postes informatiques dédiés au jeu, de claviers, de casques et de sièges pour les gamers. Évidemment, les étudiants sont soutenus par le corps professoral, mais également par des membres de la communauté des jeux électroniques. Les jeux joués actuellement sont League of Legends, Super Smash Bros et Overwatch.

« Il est important d’avoir une équipe universitaire d’esports parce que nous passons à une nouvelle génération où la plupart des enfants d’aujourd’hui naissent et grandissent en jouant à des jeux » dit l’entraîneur-chef et analyste de l’équipe professionnelle de League of Legends du Collège Humber. « Disons que Humber est connu pour être la meilleure équipe de hockey. Si les gens découvrent que Humber a une excellente équipe de League of Legends ou simplement un programme d’esports, les admissions augmenteront et le talent canadien en esports se développera. Nous cultivons une approche où les étudiants peuvent recevoir une formation pour faire de l’Amérique du Nord une scène puissante pour l’esport », a ajouté Luong.

L’un des autres objectifs du Collège Humber est d’obtenir le soutien et la participation des leaders universitaires actuels et leurs idées sur la façon de mieux gérer la dynamique des équipes, la motivation et l’amélioration des joueurs.

Une salle d’eSportSource: Pixabay

Une nouvelle arène dédiée au sport électronique

Les États-Unis ont quelques arènes dédiées aux eSports, mais qu’en est-il de leur voisin du nord ? La société Myesports Ventures a annoncé l’ouverture du Gaming Stadium, considéré comme le premier stade eSports du Canada, à Vancouver (plus précisément à Richmond) en 2019. Il ne s’agira pas d’un grand site, mais il y aura tout de même de la place pour 250 fans et il disposera de 40 stations de jeux. De la nourriture et des boissons seront en vente et un espace de jeu décontracté ouvrira ses portes. Les créateurs promettent des compétitions « pour tous » ainsi que du coaching pour ceux qui cherchent à développer leurs talents.

Pour certains, le choix de Vancouver est étrange et il aurait été plus logique que la première arène soit créée à Toronto ou encore à Montréal. Mais il y a évidemment des raisons à ce choix. En effet, Vancouver dispose d’un grand nombre de développeurs de jeux et une grande communauté de joueurs. De plus, sa situation est idéale, car la ville est située sur le même fuseau horaire que la Californie, ce qui permettra lors de la diffusion de matchs de disposer d’une audience supplémentaire. La ville est également proche de Seattle, ce qui est positif pour les fans de jeux américains. Et surtout, Richmond dispose aussi de grands espaces, ce qui est idéal pour la création d’une salle dédiée aux jeux vidéo.

Myesports Ventures pense que le stade dont il est à l’initiative ouvrira ses portes dans le courant de l’année 2019. « Nous avons tellement de choses en réserve pour tout le monde et nous sommes ravis de continuer à faire des annonces avant le lancement » a déclaré Dan Cybak, PDG de Myesports Ventures, « cela va changer le paysage des esports à Vancouver. » À l’heure actuelle, la maquette du stade n’a pas été dévoilée, mais nous espérons en savoir un peu plus dans les semaines à venir.

Pour conclure, le Canada propose un grand nombre d’initiatives pour propulser l’esport au sommet. Le nouveau site en construction ne sera pas le plus grand du monde, mais il aura au moins le mérite d’exister et permettra à beaucoup de joueurs de s’exprimer dans de grandes compétitions. Avec le temps, si la population adepte des jeux électroniques augmente, d’autres stades du même genre verront très certainement le jour.