All slots casino blog

Seriez-vous le prochain gros gagnant

La réalité de l’interdiction de Huawei par Trump

HuaweiSource:Pixabay

Dernièrement, Huawei a souffert de nombreux désaccords avec les sociétés américaines et plus précisément avec le gouvernement américain. Huawei a en effet été interdit d’utiliser certains services qui lui sont essentiels et qui proviennent des États-Unis, comme Google et Android. Android est pourtant le système d’exploitation des téléphones Huawei ! Mais au fil du temps, les raisons de cette interdiction qui risque bien de mettre Huawei dans une situation délicate commencent à s’éclaircir. Dans tous les cas, si Huawei ne peut plus vous permettre à l’avenir d’accéder à Google, sachez que vous n’en aurez pas besoin pour accéder à All Slots Casinos, un casino en ligne de haute qualité !

Huawei interdit de Google et d’Android

Tout a commencé lorsque Huawei s’est retrouvé interdit d’utiliser les technologies et les services d’Android, proposés par la société Google. En proposant Android en tant que système d’exploitation, ce retournement de situation risque d’être totalement destructeur pour Huawei ! En effet, perdre l’accès à Android est dramatique : les smartphones Huawei sont tels qu’ils existent grâce au système d’exploitation. Mais les services de Google ne s’arrêtent pas à Android : la société américaine détient aussi Google Play, Gmail, ou encore la plateforme de partage de vidéos YouTube. Bien que Google ait affirmé que « pendant que nous nous conformons à toutes les exigences du gouvernement américain, des services tels que Google Play & Security de Google Play Protect continueront à fonctionner sur votre appareil Huawei existant », cela ne sera certainement pas le cas pour les téléphones Huawei futurs.

Huawei boycotté par d’autres sociétés

Le cauchemar ne s’arrête pas à Google et à ses filières pour Huawei. La société chinoise a été visée par d’autres entreprises américaines qui ont décidé d’arrêter de collaborer avec elle. Cette dernière, qui était par exemple membre de l’association de contrôle des cartes mémoires SD, s’est vue dépossédée de ce statut. L’entreprise a donc l’interdiction d’utiliser les cartes SD. Par la suite, des opérateurs britanniques ont décidé d’exclure les téléphones 5G de Huawei pour les futurs déploiements du réseau.

Les conséquences terrifiantes pour Huawei

La liste est loin d’être terminée et cela est un véritable drame pour Huawei : d’autres sociétés ont dû arrêter leurs activités avec l’entreprise, comme Qualcomm, ARM, Bluetooth Special Interest Group ou la Wifi Alliance. Même si le patron d’Huawei affirme avoir trouvé une alternative à Google et à Android, le boycott des entreprises américaines pourrait bien rendre les smartphones Huawei complètement obsolètes, voire inutilisables. Sans le wifi et le Bluetooth, les téléphones sont tout simplement inutiles. Heureusement, certaines de ces entreprises ont réintégré il y a quelques jours Huawei, incluant la SD Association et la Wifi Alliance.

LG mobileSource: LG technologies

Pourquoi un tel retournement de situation ?

On peut alors se demander d’où vient un tel retournement de situation. Pourquoi les entreprises américaines tournent-elles le dos à Huawei ? Cela a été nommé par les médias comme étant un « blocus américain ». Selon le président américain Trump, Huawei serait considérée comme une société dangereuse en termes de sécurité. Selon Trump, Huawei permettrait au gouvernement chinois d’accéder à des données et à des systèmes de manière illégale. La CIA aurait découvert en avril 2019 que Huawei aurait reçu des financements de la part de l’armée chinoise, mais aussi du renseignement national ainsi que de la commission nationale de sécurité chinoise. Des soupçons d’espionnages industriels pèsent également depuis quelques semaines sur l’entreprise chinoise. Le gouvernement américain a alors demandé aux entreprises américaines de couper les ponts avec Huawei.

Une issue possible selon Trump

Trump est cependant rapidement revenu sur ses déclarations, expliquant que si Huawei se pliait aux exigences du gouvernement américain, elle serait réintégrée dans les accords commerciaux. « Il est possible que Huawei soit même inclus dans une sorte d’accord commercial », a suggéré le président selon CNN.

Cette guerre froide technologique se déroule parallèlement à une autre bataille : celle de la 5G. La Chine et les États-Unis souhaitent tous les deux être le leader en termes de déploiement de la 5G. Les rumeurs disent que les Américains seraient les grands perdants de la guerre si cela continue. Tout n’est pas perdu pour Huawei. De nombreuses entreprises américaines regrettent la perte de l’un des plus grands fabricants de téléphones de la planète et doutent de la raison réelle de ce blocus.