All slots casino blog

Seriez-vous le prochain gros gagnant

Les grandes escroqueries au casino

Jeu de cartesSource: Pixabay

Depuis que les casinos existent, de nombreux joueurs sont tentés de les frauder afin de gagner un maximum d’argent. Inversement, les casinos savent déceler les tricheries ou ceux qui ne respectent pas les règles des jeux d’argent. Le nombre de procédés malhonnêtes et d’escroqueries est étonnant et les stratégies utilisées font partie des plus ingénieuses. Dans cet article, découvrez cinq escroqueries ou tentatives de joueurs inventifs. 

La stratégie de l’équipe du MIT

Cette histoire à plusieurs millions de dollars débute avec un groupe d’étudiants du MIT passionnés par les jeux de cartes. Leur objectif consiste à trouver une stratégie afin de s’assurer de gagner au blackjack et ainsi de battre les casinos. Pour cela, d’autres étudiants en mathématiques sont recrutés et se forment ensemble dans le but de maîtriser cette stratégie. Des tactiques sont révisées pendant de nombreuses heures d’entraînement et chaque situation probable est étudiée. Une fois la stratégie maîtrisée, l’équipe a surtout besoin d’argent à miser : ils créent pour cela une entreprise afin de recevoir de l’argent de la part d’investisseurs anonymes. L’équipe du MIT réussit à remporter plus de 5 millions de dollars en moins de 10 ans de jeux, grâce à un avantage de 10 à 20 % sur le casino, contre 2 % pour les joueurs chevronnés. Évidemment, certains joueurs gagnant de manière trop récurrente sont interdits de casinos. Finalement, l’entreprise est condamnée à fermer ses portes à force d’être démasquée. Il est possible aujourd’hui de revivre cette histoire avec le film Las Vegas 21.

Les frères Roselli

Les frères Roselli font partie des escrocs les plus populaires de l’histoire du casino. Pour arriver à leurs fins, ils font d’abord appel à un pirate informatique. Ce dernier a pour mission de trouver des informations sur des joueurs afin d’usurper leur identité. Des comptes à leur nom sont créés avec un versement initial de 50 000 dollars. La stratégie des frères consiste à gagner peu à peu la confiance des casinos pour augmenter leur crédit d’environ 50 000 dollars en 6 mois. Pour cela, les frères Roselli perdent régulièrement afin que les casinos ne remarquent pas d’activités suspectes, tandis que des complices récupèrent et gagnent leur mise qu’ils se redistribuent ensuite. Cela dure jusqu’au Nouvel An 2000, où ils portent leur coup : les frères parient gros et avec leur crédit d’un million de dollars, ils décident de disparaître de la circulation. Au moment de rembourser les dettes, les casinos se tournent vers les personnes dont les identités sont usurpées. En 5 ans, on estime que les frères, qui ont également emprunté le nom de Roselli et qui n’ont jamais été retrouvés, ont volé plus de 37 millions de dollars.

L’encre invisible

Des joueursSource: Pixabay

En 2011, quatre joueurs tentent d’escroquer les casinos de Cannes et de Grasse en France en se servant de la haute technologie. Ce groupe se compose de Français et d’Italiens. Certains sont responsables de casinos à proximité ou fils de croupiers. Grâce à de l’encre invisible, le groupe marque le dos des cartes utilisées. Quelques jours plus tard, les joueurs reviennent avec la complicité d’employés du casino. Certains s’équipent de lentilles à infrarouge pour voir l’encre invisible. Ainsi, ils repartent avec plus de 20 000 euros de gains grâce à cette tricherie. La seconde tentative ne dure pas longtemps car le casino finit par remarquer trop de victoires du même joueur : les cartes sont analysées dans une pièce noire. Certaines personnes du groupe sont interpellées et mises en garde à vue.

L’organisation Tran

Ce gang de tricheurs se compose des membres de la famille Tran, dont certains étaient auparavant croupiers. Ce groupe entreprend ses méfaits à San Diego en Californie et recrute de nombreuses personnes pour former un gang d’environ 50 individus. La tricherie se déroule essentiellement lors du battage de cartes pour les jeux de blackjack et de baccara : le croupier escroc connait l’ordre des cartes, mais ne les remue pas réellement, se contentant de ne faire que du bruit. Un joueur complice a quant à lui un micro dans sa cigarette et chuchote les cartes reçues par les autres joueurs. Avec cette tricherie, le gang de joueurs et de croupiers parvient à gagner 7 millions de dollars en fraudant plus de 25 casinos américains. De nombreuses personnes finissent par être arrêtées par le FBI.

La technique d’Edward Thorp

Edward Thorp, professeur de mathématiques, décide d’étudier le blackjack et parvient à prouver qu’un joueur peut avoir l’avantage grâce au comptage de cartes. Il suffit pour le joueur de mémoriser les cartes distribuées afin de mesurer la probabilité de tirage des cartes restantes. Thorp et un ami, passionnés de blackjack, décident de fabriquer un ordinateur pour calculer les probabilités afin de démontrer qu’il est possible de gagner avec les mathématiques. L’ordinateur est désormais interdit, et bien que les casinos aient tenté de modifier les règles, ils sont vite revenus aux règles de base afin de limiter les tricheries. Il est aujourd’hui autorisé de calculer les probabilités de tête, mais toute tentative de calcul à l’aide d’un appareil électronique est interdite.